Sortir de prison!

Sortir de prison!

Par Josée Mercier

Par ce matin froid de janvier, je suis là à observer le levé du soleil. Je souris en me rappelant les nombreuses fois où j’étais fidèle au poste pour l’accueillir. Un petit geste répété qui m’annonce l’arrivée d’un nouveau jour, qui me rappelle que je suis vivante et que le choix de faire de cette journée l’une des plus mémorables m’appartient. Cependant, cette paix au cœur n’a pas toujours brillé par sa présence.

Maman au foyer de quatre enfants, je me suis emprisonnée dans mon rôle de mère au point d’oublier qui j’étais. Malgré tout mon amour pour eux et le fait qu’ils s’avèrent ma priorité dans la vie, je me suis perdue.

Je me retrouvais victime… Mes enfants se voulaient un frein à mon accomplissement. Mon conjoint, travaillant de longues heures, figurait, lui aussi, sur la liste de ce qui me contraignait à me réaliser. Tout autour de moi semblait jouer contre moi dans ma quête vers l’épanouissement.

Jusqu’au jour où j’ai compris que je m’étais bâtie ma propre prison, remettant mon pouvoir entre les mains d’autrui. D’ailleurs, moi seule en possédait la clé. Ce moment marquant de lucidité m’a permis de reprendre la pleine responsabilité de ma vie. Depuis, je suis en pleine évasion, créant davantage ma vie à mon image.

Oui, je l’avoue, il s’avère simple de se laisser porter sans être proactif de son bonheur. Mais, c’est tellement plus léger et agréable de s’harmoniser à l’essence de notre être. La vie prend alors tout son sens.

Chaque individu, à mon avis, peut se sentir davantage prisonnier dans une sphère spécifique de sa vie. Que ce soit la santé, la famille, la carrière, le couple ou même… du temps.

Soyez magicienne mesdames ! Sortez des sentiers battus et osez transformer ce qui ne convient plus.

En ce nouveau jour plein d’espoir, de quelles façons inventerez-vous le prochain jour, la semaine à venir, la saison en cours, la nouvelle année qui commence ?

Et si aujourd’hui vous laisse amer par rapport à vos choix, accueillez avec douceur cette déception. Sachez que demain, à nouveau, le soleil va se lever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *