Anahata

Anahata

Par Maryse Piché

Thérapeute Ayurvédique

 

Le chakra du cœur parfois appelé anahata,  signifie l’espace où réside l’âme individuelle. Comme le suggère différents  thérapeutes holistiques, pour révéler la force divine d’aimer et être aimé, nous devons nous débarrasser de nos blessures émotionnelles, nos préjugés, nos illusions et nos idées fausses que nous avons  amassées tout au long de notre vie. Nous devons peler les couches externes jusqu’à ce que nous arrivions au centre du MOI ce que les anciens sages appellent la substance éternelle SAT. Nous devons mettre notre âme à nu. Accepter de nous aimer malgré nos défauts et nos faiblesses.

C’est un processus qui peut commencer à tout âge et à n’importe quelle étape de notre vie. Avez-vous déjà pris conscience de votre attitude, de la façon que vous effectuez vos tâches quotidiennes et votre travail? Le faites-vous avec un cœur engagé? Guylaine Lavallée, du centre Birla, explique   qu’en servant le thé avec amour à ses clients, ce geste aussi simple pouvait changer le goût de celui-ci. Les clients appréciaient davantage ce thé, le goût était plus doux et délicieux qu’auparavant. Réfléchissez à votre journée ou votre semaine, avez-vous fait vos actions avec amour ou avec mépris? Essayez d’exprimer votre amour dans tout ce que vous faites, que ce soit en préparant les repas, en faisant les devoirs des enfants, en donnant les indications routières et même en faisant le ménage! Vous serez étonné de voir l’amour que vous apportez et recevez en retour.

Lorsque le cœur s’ouvre, la personnalité se transforme. Lorsque notre cœur est en harmonie, nous sommes en mesure de partager nos vrais sentiments et inspirer les autres de façon naturelle.

La neuroscience a prouvé que nous pouvons changer nos pensées et nos attitudes en reprogrammant nos émotions en vue d’une vie plus heureuse et en santé.

Les textes védiques nous enseignent que SAT est la source suprême et éternelle qui maintient l’univers car il est la puissance de l’amour. Y a t-il plus grande puissance sur terre? Il y a plusieurs milliers d’années, les sages de l’Inde, les Rishis, ont divinement perçu que SAT avait donné naissance à la réalité à l’aide des gunas, les trois champs d’énergie vibratoires.

Les êtres humains sont par nature une intégration des trois gunas, satva, rajas et tamas. Nous sommes un mélange de corps, d’âme, d’intelligence, de désir et d’instinct. Le défi  auquel nous sommes tous confrontés est d’établir l’équilibre dans toutes ces énergies.

Il y a maintenant de nombreux écrits scientifiques qui mettent en évidence l’importance d’une communication saine entre notre cœur et notre tête. Ils confirment que notre bonheur et la durée de notre vie dépendent directement de notre cohérence cœur et esprit.

Lorsque surveillé électroniquement, le rythme cardiaque réel des personnes sans cohérence cœur-esprit produit une forme d’onde irrégulière en dents de scie, qui est généralement associée à des réserves d’énergie cellulaires appauvries et une usure de tous les systèmes du corps.

Un bon exercice pour garder  en équilibre nos deux hémisphères gauche et droit du cerveau qui sont en corrélations avec nos pensées et nos émotions serait la technique *Nadi Shodhan.

Une bonne cohérence cœur-esprit stabilise les humeurs et produits des niveaux élevés d’ocytocine, l’hormone de l’amour!!

 

* Respiration alternée de la narine gauche et droite utilisée en yoga.

Texte inspiré du centre Birla « Le défi de la ligne de cœur« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *