Changez de côté, vous vous êtes trompés!

Changez de côté, vous vous êtes trompés!

Par Christine Marcotte

Présidente-fondatrice

 

Je ne sais pas toi, mais moi j’en ai ma claque de devoir me réinventer! Déjà qu’en tant qu’entrepreneure on doit constamment se renouveler, se démarquer, on peux-tu  »sivouplait » avoir une pause du changement?

Avec les changements d’horaire d’école des enfants. Les changements de ce qui est à risque non (ex: laver son épicerie). Les changements d’avoir ton chum et tes plus grands en télé-travail et télé-école au lieu d’être seule à la maison!

J’ai donc réalisé que j’étais légèrement réfractaire aux changements. Ce qui est ironique, c’est que quand tu travailles en événementiel, il y a TOUJOURS du changement!

Alors qu’est-ce qui se passe avec moi? LE VIRTUEL, voilà!

Au plutôt, la connexion d’humain à humain qui me manque atrocement! Pour moi, le virtuel était une façon de mettre un pansement sur une fracture. Faire survivre mon entreprise, ça passait par le virtuel. Mais comme la fracture a du mal à guérir, je dois changer le pansement!

C’est donc ce que je suis à faire. Doucement, à mon rythme, je panse mes blessures pour mieux guérir. Et je m’attarde particulièrement aux petites blessures car elles pourraient s’aggraver!

La perfection n’existe pas. Je ne veux pas attendre que les nouveaux pansements soient parfaitement installés avant de bouger. Mais je veux m’assurer de ma satisfaction, même si je ne suis une spécialiste des  »plasteurs »!

Maintenant, je suis en mesure de voir le positif dans les changements au sein de ma business! Même que je sent le vent de l’excitation face à la nouveauté! Et de la nouveauté, il y en aura bien plus que je le pensais, car j’y prends goût! Qui l’eût cru?!?!

Et toi? Comment vis-tu le changement dans ta vie?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *