La femme derrière l’entrepreneure

La femme derrière l’entrepreneure

Par Christine Marcotte

Décembre est une période nostalgique. Une période d’abondance, de réunions familiales, de cadeaux. Et c’est une période propice pour oublier encore plus la femme en nous.

On va penser aux cadeaux pour tout le monde, question de leur faire plaisir. On va se plier en quatre pour voir toutes nos familles (vive les familles recomposées!). On va organiser de belles activités avec les enfants pour profiter des vacances de Noël. On va courir comme une folle avant le 22 décembre avec notre entreprise pour avoir du temps avec les gens qu’on aime et satisfaire nos clients avant les Fêtes. On va peut-être prévoir une surprise à notre homme pour avoir une soirée de couple sans les enfants.

Mais la femme en toi, elle? Elle aura du temps QUAND?

Dans les magasins à chercher le p’tit dernier cadeau d’hôtesse? Dans la douche (qu’on risque d’oublier de prendre???) Ou 5 minutes avant de poser la tête sur l’oreiller?

Si tu ne prends pas de temps pour toi, dans cette période de frénésie, cela peut vouloir dire 2 choses:

  1. Tu en es consciente et tu te prévois plein de trucs pour toi pendant les vacances et même après, une fois les enfants de retour en classe, en te disant que c’est une période de folie temporaire.
  2. Déjà, au quotidien, tu ne te mets pas à l’horaire.

Trop souvent, quand je vois les mères en affaires épuisées, fatiguées, à boutte de toute, c’est qu’elles ne  »mettent pas leur propre masque à oxygène avant de sauver la planète entière ». Mais derrière chaque entrepreneure, il y a une femme. Et il faut en prendre soin.

Car si tu tombes d’épuisement, malade ou en écoeurantite aïgue, tu laisseras tomber bien plus que si tu prendre 30-45-60 minutes par semaine (et même par jour!!!) pour prendre soin de la femme en toi. enceinte de mon 5e enfant, c’est encore plus une réalité qui me frappe de plein fouet!

Et si personne ne prends soin de toi, qui de mieux placé que toi-même pour le faire? Colorier un mandala, lire un bon livre, aller te faire faire une manucure, peu importe! Mais c’est très important de prendre soin de toi.

Personnellement, j’essaie de mettre ma créativité à profit tout en prenant soin de moi. Cela me vide le cerveau et m’oblige vraiment à mettre de côté toutes mes préoccupations quotidiennes.  Et je partage avec toi mes petits moments de bonheur:

  • Tous les soirs, avant de dormir, j’écris mes 15 gratitudes et je lis 10 pages de mon roman du moment.
  • Tous les matins, quand les enfants dorment encore et que la maison est silencieuse, j’écris mes pages du matin (merci Marcia et Adèle Pilote!) afin de vider ma tête et partir l’esprit libre ma journée.
  • Aux 6 semaines, je vais chez ma coiffeuse pour me faire faire une belle tête.
  • Aux 2 semaines, je vais voir ma technicienne Misencils pour me faire un regard de feu.
  • 1 fois par mois, je vais dîner avec mes amis Valérie et Judith dans le coin de leur travail
  • J’essaie de voir, à l’anniversaire d’une des filles de la gang, le temps d’un bon repas, mes amies qui sont dans ma vie depuis bientôt 20 ans.
  • Juste pour le plaisir, je vais flâner chez Bureau en gros, dans la section des crayons.
  • Moins depuis que je suis enceinte, mais je me donne un 2-3 mois pour un projet de recyclage d’un meuble, d’une vieille porte ou d’une fenêtre centenaire.

Alors à ton tour de faire une liste de tous les petits bonheurs simples que tu pourrais t’offrir et de les mettre à ton horaire en priorité! Et pourquoi ne pas m’écrire en commentaire quand ça sera fait et les bienfaits que tu y retrouves?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *