RCR svp ;-)

RCR svp ;-)

Par Christine Marcotte

 

Du plus loin que je me souviens, j’ai toujours eu beaucoup de faciliter à relativiser. Mettre en perspective les situations pour mieux prendre des décisions, avancer plus rapidement et surtout, être alignée avec qui je suis!

 

Même comme coordonatrice d’événement, sous la pression, dans l’urgence du moment, j’y arrive! Un des plus beau exemple que je peux te donner: je suis relationniste en 2001 pour un événement à Repentigny, le Challenge Volleyball de Plage, une compétition internationale dans cette discipline. Nous recevons sur le site l’équipe de télé d’une émission d’été animée par Sébastien Benoît. Il recevait une chroniqueuse qui devait faire, en direct, des margaritas!

Régisseur: Vous avez le blinder? Pour les margaritas?

MOI: Euh… oui oui! Je demande à mon équipe d’aller vous le brancher…

PERSONNE NE M’A DIT QUE ÇA LUI PRENAIT UN BLINDER!!!! On est au milieu d’un parc, pas la temps d’aller acheter un blinder, PENSE VITE FILLE!

La grand-maman d’une fille de l’équipe de premier soin habitait juste à côté… Devinez le blinder de qui ont a vu en direct de l’émission? 😉  Pendant que je cherchais le blinder, je pensais aussi au plan B en me disant: est-ce vraiment grave si j’en trouve pas? Est-ce que quelqu’un va mourrir si je n’y arrive pas? NON!

Il y a toujours deux côtés à la médaille de la vie. Nous avons toujours le choix. TOUJOURS. Parfois il faut décider d’y aller avec la moins pire des solutions, mais c’est un choix tout de même. Je dis souvent que je ne suis pas chirurgienne cardiaque. Que mon entreprise ne sauve pas de vies… ben pas directement je dirais lol!

Et très souvent, ce sont les autres qui nous  »dump » leur problème dans notre cour. La situation d’urgence ne vient pas nécessairement de nous. C’est souvent le cas dans la gestion du service à la clientèle. Surtout avec les médias sociaux et la vitesse avec laquelle la société va. On veut tout, tout de suite. Si on ne réponds pas à mon courriel, je vais écrire sur la page Facebook. Sinon il y a le compte Instagram… ou la messagerie privée de la proprio!!!

Oh là les moteurs! On se calme!  Ce n’est pas moi qui gère les organes dans le cas de dons! On peux-tu prendre une grande respiration et relaxer un brin?

Alors quand vient une situation urgente (selon nos clients, fournisseurs, chum ou enfants), applique le RCR (respire, caline, respire!) et analyse pendant quelques minutes au moins, la situation; est-ce que ça m’appartient? Puis-je vraiment aider l’autre ou bien je suis occupée en ce moment et ça peut attendre? C’est quoi le pire qui peut arriver?

Pas mal certaine que rien de grave ne va arriver 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *