Une tempête dans un verre de lait… ou de vin?

Une tempête dans un verre de lait… ou de vin?

Une tempête qui se présente dans notre vie, ce n’est pas bon signe! La peur, les craintes, l’inconnue, seigneur qu’on n’aime pas ça! Mais on veut toujours savoir quand le vent va enfin tourner et chasser les nuages gris au-dessus de notre tête hein?

 

On entend toutes sortes de belles phrases, comme  »Rien n’arrive pour rien » ou encore  »Tu vas en sortir encore plus forte » mais il reste que quand la tempête se pointe le bout du nez,  ben on ne voit pas le boutte de tout ça!

Parfois la panique pogne ou bien on fait du déni. Mais la tempête fera tout de même son chemin, laissant derrière elle les dégâts et les blessures.

Alors la vraie question, ce n’est pas  »Es-tu prête à affronter la tempête? » mais plutôt  »Quels sont tes outils pour affronter la suite? »

Car si les épreuves nous rendent plus fortes, c’est parce que nous allons chercher les connaissances, l’aide et les outils nécessaire à se reconstruire après. Et l’expérience nous changera à tout jamais.

Et moi cet apprentissage je l’ai faites quand j’ai appris le cancer foudroyant qui allait emporter ma mère en 6 mois. Et il aura fallu le suicide de mon petit frère 1 an auparavant pour que je lâche prise face à cet ouragan qui attaquait ma famille.

Ça c’était une grosse tempête. Méga giga grosse. Mais j’en ai vécu des plus petites qui m’ont aussi forgé le caractère. Avoir besoin d’une avocate pour gérer un dossier de commanditaire qui ne veut pas me payer fut une belle leçon. Ou le deuil de l’enfant parfait quand j’ai reçu le diagnostic de TDAH de mon plus vieux.

Avec le recul, rien ne peut nous préparer à ces tempêtes. Mais aller chercher les outils pour vivre le  »après », ça oui. On peut le faire.  Sans se préparer au pire, on peut aller en amont et atténuer les impacts.

Avoir la fameuse discussion avec le père de mes gars à savoir si nous étions toujours amoureux ne fut guère facile. Mais en discuter pendant de longues heures et maintenir une excellente communication, dans le respect de l’autre et en ayant à coeur le bien-être de nos enfants a beaucoup atténuer la douleur et le deuil de la famille! Car on va se le dire, quand tu décides d’avoir des enfants, c’est rarement en s disant: moi dans 15 ans je vais me séparer!

Et bien souvent, notre intuition nous mets en garde, la tempête s’en vient, es-tu prête? Dans les pays où les tornades sont fréquentes, les gens sont maintenant à l’affut et prévoit le  »après » ; bouteille d’eau, nourriture en conserves, etc. Pourquoi ne pas faire de même dans toutes les sphères de notre vie?

Prévoir un coussin financier en cas de panne de clients, lire sur l’adolescence avant que notre enfant arrive à cette étape ou suivre un cours sur la gestion de croissance de notre entreprise avant que tout n’explose!

Et toi? Comment affrontes-tu les tempêtes dans ta vie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *